Vimala Thakar :  » l’énergie du silence « 

 

vimala

Nombre de femmes ont parcouru les sentiers abruptes de la  » spiritualité « . Certaines ont partagé leur quête, d’autres, parvenues à son terme, se sont enfermées dans le silence.
Vimala Thakar a choisi de dénoncer les obstacles dressés sur le chemin de la liberté intérieure. née en 1925, elle est décédée le 15 mars 2009.

Vimala Thakar nous dit que « l’être humain totalement intégré, harmonieusement développé est encore à naître « 

Elle nous communique sa passion du réel, nous fait sentir par delà les mots la beauté et la liberté de vivre dans un état de non identification et la spontanéité qui en résulte.

Il s’agit de nous voir dans notre totalité, dans une attention constante et sans motif : prise de conscience directe de nos illusions et de notre conditionnement.

Marqué profondément par sa rencontre avec Krishnamurti en 1956, Vimala Tharkar à toujours insisté sur le fait que  » le développement de la personnalité humaine consiste à se libérer de toutes les servitudes.

Il ne s’agit plus de paix et de satisfaction, mais d’une profonde révolution humaine.

Et c’est par l’éducation de soi et la vigilance qu’il est possible de grandir dans la maturité et de découvrir l’énergie transformatrice du silence.

Nous sommes tellement centrés sur nous-mêmes que nos perceptions sont aussi centrées sur nous-mêmes. Et une personne centrée sur elle-même ne peut jamais regarder quelque chose dans la vie, ne peut pas être en relation avec les autres êtres humains. Elle est si occupée par son propre moi, par son ego, par ce qu’elle aime, ce qu’elle déteste, ses pensées, ses émotions ! Elle aime le monde seulement si le monde lui permet de se projeter sur lui. Nous vivons, pour la plupart, de cette façon. Nous créons des écrans de résistance, et l’ajustement des résistances mutuelles est appelé relations. C’est cela la matière des relations humaines. J’adapte quelques-unes de mes idées préconçues et de mes préférences aux vôtres, vous adaptez les vôtres aux miennes et nous appelons cela une famille. Nous appelons cela amitié.

 

Vimala L-energie-du-silence

C’est pourquoi l’oratrice disait hier que les êtres humains sont encore à naître. Ce sont seulement des fragments qui ont émergé de l’animal humain qui habite ce globe. Et les fragments sont quelquefois très charmants, mais l’être humain harmonieux, total, est encore à naître. C’est alors seulement qu’il y aura une religion humaine, et alors seulement il pourra y avoir une société humaine « .