Qui suis-je …?

octobre 2018
Flora Aubin

Chaque exilé est un Ulysse en route vers Ithaque.
Toute existence réelle reproduit l’Odyssée, le chemin vers Ithaque, vers le centre.
Mircea Eliade

 

Exploratrice et accompagnatrice sur le chemin des transformations intérieures, psychopraticienne, psychanalyste, thérapeute transpersonnelle et coach professionnelle de dirigeants et d’équipes en accompagnement du changement.

Chercheuse transdisciplinaire sur les chemins intérieurs, infatigable curieuse, sans arrêt en recherche et en mouvement sur les routes de l’être, passionnée par l’âme humaine. Si je devais définir le sens profond de mon parcours, je dirais que j’ai toujours été habitée par cette soif d’ouvrir de nouveaux possibles, de réinventer ma vie, de me transformer.

Il m’a fallut dépasser une enfance tourmentée, une adolescence en errance intérieure. C’est grâce à un long parcours de travail personnel sur ma propre histoire pour me reconstruire, que j’ai découvert que ma vie avait un sens et que je portais en moi mes propres racines.

C’est par une psychanalyse poussée, associée à d’autres expériences thérapeutiques, philosophiques, et contemplatives, qu’est né le désir profond d’être celle qui permet à d’autres d’atteindre cette autre rive, celle où l’existence prend un nouveau sens.

White Phoenix by Toshiyuki Enoki
Le Phénix blanc

Ma posture est celle d’une facilitatrice, médiatrice, passeuse et panseuse, celle qui vous guide pour accéder à de nouveaux mondes intérieurs, à vos ressources inconscientes.  Pour exprimer l’insaisissable et l’indicible. Ma pratique se veut « intégrative » c’est à dire qu’elle intègre les divers courants de la psychologie, de la psychanalyse et des thérapies humanistes, dans une dimension transpersonnelle; qui regarde les processus psychiques, l’inconscient à l’oeuvre dans le langage, le symbolique et qui accueille le corps, à travers la respiration, l’éveil de la conscience dans la découverte de notre monde intérieur,  l’intuition et les expériences spirituelles.

Dans cette relation singulière ou il est proposé un cadre de travail approprié au patient et ou la gestion de la relation doit se faire dans la sécurité, il s’agit de repérer le connu, le su autant que l’inconnu en soi-même et en l’autre. Cette démarche, conduit à construire de nouveaux savoir et à réinventer sa pratique quotidiennement.

flora

Après une carrière d’une vingtaine d’années comme consultante, coach et formatrice dans l’accompagnement des transitions et du changement  de carrière (outplacement individuel des dirigeants, bilan de carrière et conduite du changement), notamment pour Lee Hecht Harisson/Altédia. C’est a la suite de mon travail thérapeutique d’une quinzaine d’années, que je me suis orientée vers ma mission d’être : l’accompagnement thérapeutique, l’évolution existentielle de l’être, l’approfondissement et l’éveil de la conscience, en individuelle et auprès des professionnels en me formant à divers outils. J’exerce aujourd’hui en cabinet libéral, ou Je reçois, des adolescents, des adultes, des couples au sein de mes deux cabinets de Montpellier et Millau.

Etre  « Thérapeute » dans le sens noble de ce terme, c’est être au service de ce qui nous relie…un .mot qui vient du grec ancien θεραπευτής, therapeutếs « serviteur », celui qui prend soin et accueille inconditionnellement son prochain ». Jean-Yves Leloup dans « Prendre soin de l’être » avec Philon et les thérapeutes d’Alexandrie, nous raconte l’histoire de ces thérapeutes qui œuvraient à prendre soin de l’esprit, les thérapeutes rendent un culte à l’Être et c’est de cet Être qu’ils prennent soin… François Routang, nous évoque lui, la posture du thérapeute :

Le thérapeute – est celui qui s’émerveille par anticipation ; il voit, il entend, soupçonne ou perçoit que près de lui quelqu’un est au bord de la découverte d’une nouvelle vision du monde ou d’une autre manière de vivre, que la complication d’une existence déchirée est là toute prête d’accéder à la simplicité, que les drames et les peines ne sont peut-être que des constructions secondes. […] l’attitude du thérapeute […] peut se définir comme une intensité de présence attentive, dépouillée de toute intention particulière. »

   *    *    *

En cliquant sur les liens suivants, vous trouverez  :

Mes Formations

Travail personnel de thérapie & Recherche intérieure

    image facebook

Si vous souhaitez me contacter, échanger, partager une expérience,

n’hésitez pas à me laisser un message

1 réponse à Qui suis-je …?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s